Invent’terre et la Cité de l’Espoir

Invent'terre > Blog > Actualités > Invent’terre et la Cité de l’Espoir

En cette période particulière, nous sommes heureux de pouvoir annoncer régulièrement de bonnes nouvelles autour de la vie d’ Invent’terre. Au début du mois de novembre, après avoir répondu présent à un appel lancé par la coopérative Invent’terre via le Réseau Aliment-Terre de l’arrondissement de Verviers, la Cité de l’Espoir et Invent’terre et ont signé une convention de collaboration sur le long terme, donnant accès à plusieurs maraîchers aux terres entourant la célèbre et respectueuse institution verviétoise.

L’accès à la terre
L’une des grandes difficultés pour un producteur désireux de se lancer dans le travail de la terre est de trouver… un terrain à travailler. Avec ce nouveau partenariat, nous pouvons dès demain proposer à des producteurs locaux de s’installer sur les vastes terrains de la propriété de la Cité de l’Espoir à Verviers. Ces terrains, propres, idéalement situés, vont permettre une production de nourriture saine et de circuit court au sein de notre projet Espaces’ter.

Une production locale
Les Espaces’ter se présentent comme une sorte de couveuse pour projets de productions locales. En installant une équipe de nouveaux « culiv’acteurs » d’avenir, nous pourrons à moyen terme permettre à 200 foyers verviétois un accès à une nourriture saine, bio, responsable et surtout locale. Grâce à ce contrat, la Cité de l’Espoir s’inscrit dans une démarche pro-active pour permettre à la région de Verviers de devenir résiliente et autonome dans sa production de nourriture. Un grand pas en avant sur la route de nos projets d’avenir.

Utiliser ce qui existe
Plutôt que de partir d’une page blanche, obligeant nos maraîchers à travailler sur la préparation d’un terrain en friche, la Cité de l’Espoir offre une infrastructure déjà prête à être investie. Le raccordement à l’eau et l’installation de l’irrigation, l’assainissement du terrain, l’accessibilité pourront rapidement être mis en place. La production alimentaire se verra donc accélérée pour le bien de tous et les précieux mois gagnés seront rentabilisés sur le court terme. « Enfin, l’installation de maraîchers et des Espaces’ter chez nous est une manière d’embellir les espaces et de s’inscrire davantage dans une démarche durable. » Christophe Bartholomé, directeur pédagogique de la Cité de l’Espoir.

Des échanges humains enrichissants
La Cité de l’Espoir est une institution Verviétoise d’accueil spécialisé dans l’accompagnement de personnes handicapées mentales grave, avec des profils divers (polyhandicaps, trouble du spectre autistique, comportement défi, troubles sensoriels). En accueillant des maraîchers sur ses terres, la Cité de l’Espoir crée une dynamique nouvelle envers ses bénéficiaires. « Tout d’abord, c’est pour nous une ouverture sur l’extérieur en faisant venir des personnes extérieures, provenant d’autres horizons que du monde du handicap sur notre Domaine. Cela permet davantage de rencontres, d’échanges et de démystifier le handicap de nos résidents. » nous précise Christophe Bartholomé. « La mise en place d’espaces maraîchers, avec des partenaires réceptifs à notre démarche, peuvent être une source d’activités et de découvertes pour nos résidents. Les plus compétents, peuvent donner un coup de main de manière occasionnelle. Nous pourrions envisager dans l’avenir que nos résidents participent également à la vente ou à la gestion de certains aspects logistiques. » Un travail main dans la main, enrichi de différences.

La collaboration entre Invent’terre et la Cité de l’Espoir marque une étape de plus vers la résilience verviétoise. Ce genre de partenariat est essentiel pour la construction d’un formidable réseau de production locale, saine et réfléchie, inscrite dans une dynamique visionnaire sur le long terme. Gageons qu’elle soit la première d’une belle série.

L’installation du maraîchage devrait se faire au printemps 2021 et les premiers légumes pour juin 2021.

 

2 thoughts on “Invent’terre et la Cité de l’Espoir

  1. Paulus Henri

    Souhaits de pleîne reusite à ce beau projet.

  2. DEKEMPENER Guy

    Une superbe idée qui fait du bien en ces temps chahutés et qui redonne confiance en un avenir plus responsable et solidaire. A continuer et à développer sans réserve, … avec la participation du plus grand nombre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *